L’impitoyable fête des mères

Ce dimanche 8 mai ce sera la fête des mères, du moins en Belgique.

Une échéance cruelle pour les personnes en situations d’infertilité.

Et tout, tout le temps le rappelle: les promos qui inondent nos boîtes aux lettres, nos mails, nos écrans télé,…

Mais ce n’est encore rien comparé au jour J où on n’échappe pas aux reportages télé sur le sujet, aux photos des cadeaux qui inondent des réseaux sociaux, aux messages du genre: depuis que je suis mère, je suis la plus heureuse des femmes, je suis une mère tellement comblée. Enfin ce genre de phrase sur Facebook, c’est toute l’année et ça a le don de m’exaspérer. En voici un très bon exemple:

maman pouvoir

Nan mais elles se rendent compte de la claque que c’est pour les femmes qui n’arrivent pas à être mère, justement. Pouvoir, pouvoir, effectivement, je ne PEUX pas!

C’est comme si on mettait le rôle de mère sur un pied d’estale, comme si c’était un sur-rôle. Alors ok, être parent est un « métier » difficile mais je n’ai jamais compris pourquoi il fallait en faire une fête (commerciale). Bon, évidemment, je suis mal placée pour juger.

On les félicite d’être parents. Tout comme à la naissance de bébé: « félicitations, félicitations,… » entend-on de toutes parts. Alors, évidemment, on ne sait pas par quoi sont passés les gens mais franchement, est-ce qu’une personne en infertilité depuis des années, en parcours difficile de PMA n’est pas tout autant à féliciter voire plus qu’une personne qui est tombée enceinte d’un claquement de doigts (j’en connais)?

Alors, je voulais surtout dire aux femmes, aux couples en infertilité, en essai bébé depuis longtemps, en PMA,… vous êtes formidables! Tout aussi formidables qu’un couple ayant cette chance d’être parents car les épreuves par lesquelles nous passons sont tellement difficiles (et seules les personnes qui passent par là peuvent comprendre) que nous mériterions une journée également. Mais rien ne nous empêche de le faire, de transformer cette journée en une journée où nous prendrions soin de nous, de prévoir une sortie de couple, de se chouchouter l’un l’autre.

 

Publicités

Une réflexion sur “L’impitoyable fête des mères

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s